Un retour du Grand Prix de France de F1 parfait jusqu’au 1er tour !

C’était ce week-end le retour du Grand-Prix de France dans le calendrier des courses de F1 après 10 ans d’efforts de la part des autorités françaises !

Le dernier vainqueur en F1 sur le circuit du Castellet Paul Ricard était Alain Prost en 1990 date de la dernière apparition des F1 sur ce Grand Prix.

Tout était réuni pour une grande fête de la F1. Les tribunes étaient pleines et les supporters de l’équipe Renault mettaient une ambiance de feu dans les tribunes jaunes aux couleurs de la marque du constructeur français. Avant le départ, hormis nombre de personnalités présentes, on a eu droit à une magnifique marseillaise avant le départ ainsi que le passage de la patrouille de France au dessus du circuit. Il y avait même une démonstration de « Rocket man » qui venait saluer les spectateurs !

 

Pour le retour du Grand Prix de France, Lewis Hamilton a fait fort en claquant sa 75e pole position en carrière. La première ligne sera 100% Flèche d’Argent puisque Bottas a signé le deuxième temps. Les Ferrari, décevantes, se contentent de la troisième place, avec Vettel, et de la sixième place, Raikkonen, puisque les Red Bull de Verstappen et Ricciardo se sont intercalées entre les deux Scuderia. Au rayon des surprises, on notera le splendide 8e temps de Charles Leclerc au volant de sa Sauber. Du côté des Français, Grosjean s’élancera dixième, juste devant Ocon. Tandis que Gasly partira depuis la 14e position. Pour célébrer le retour de la F1 en France, dix ans après le dernier GP à Magny-Cours, ils voulaient tous briller devant leur public.

Petit point sur le classement des pilotes avant le départ :

La grille de départ :

Attendus par leurs supporters sur l’épreuve nationale, les pilotes tricolores se sont sabordés. Deux ont été éliminés dès le 4eme virage après un accrochage, Pierre Gasly harponnant la Force India d’Esteban Ocon. Ocon accusait Grosjean d’un coup de roue au départ. Gros coup de froid coté français ! Seule bonne nouvelle à ce moment-là, la 3ème position de Sainz sur la voiture Renault. Seulement la voiture française ne pouvait tenir le rythme et Sainz descendit assez rapidement dans le classement.

Au final, aucun Français n’a fini dans le top 10. Quant à Romain Grosjean (Haas), il a passé une bonne partie de la course dans les points, mais a dû céder sur la fin, et termine à la 11e place. Mais le Monégasque Charles Leclerc (Sauber), après sa 8e place en qualifications, a lui réussi à sauver le point de la 10 place.

Vettel perdit aussi son aileron lors de son choc avec Bottas au 1er tour et du aller au stand pour le changer ce qui le fit repartir dans les dernières positions après l’intervention de la Safety car. Il ne lui restait plus qu’à tenter une incroyable remontée pour sauvegarder sa place de leader du Championnat du Monde.

Au championnat, ce Grand Prix de France laissera à n’en pas douter un souvenir particulier aux pilotes. Lewis Hamilton a survolé la course et repart en n°1 mondial, avec 14 points d’avance sur Sebastian Vettel. Après sa 75e pole position, Lewis Hamilton s’est offert une belle promenade sur le plateau varois du circuit Paul-Ricard, devant 65.000 spectateurs, aidé par la double bousculade du départ. Sebastian Vettel, accidenté dès le 1er tour, n’a pas fait mieux que cinquième. Le Britannique détient donc désormais une victoire sur chaque circuit du championnat du monde. Dimanche au Castellet, le n°44 de Mercedes a livré une démonstration sur les 53 tours du Grand Prix de France, tout juste brièvement relayé en tête par Kimi Räikkönen (Ferrari) à l’occasion de son unique passage au stand. Le podium est complété par Max Verstappen (Red Bull) et Kimi Räikkönen (Ferrari). Charles Leclerc prend un point.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*