Thierry Henry, 40 ans, a donné son accord aux Girondins de Bordeaux

Selon les dernières informations, Thierry Henry, 40 ans, a donné son accord aux Girondins de Bordeaux pour devenir entraîneur pour la 1ère fois de sa carrière.

Le champion du monde 1998 a donné son accord de principe pour devenir le nouvel entraîneur des Girondins et rejoindra Patrick Viera, aussi champion du Monde 98 et entraîneur de Nice.

En cas d’issue positive, Henry succéderait à l’Uruguayen Gustavo Poyet, mis à pied après des propos virulents à l’encore de sa direction et dont le limogeage devrait être acté d’ici à la fin de la semaine. Et il pourrait être accompagné de Gilles Grimandi, qui a été son partenaire à Arsenal de 1999 à 2002, comme adjoint.

Une activité à laquelle il voulait se consacrer entièrement après avoir arreté sa carrière sportive en 2014 et après avoir entraîné les jeunes à Arsenal, puis les attaquants de la sélection belge, tout en étant consultant pour une chaîne anglaise.

Retour sur la carrière du probable futur entraîneur de Bordeaux.

Né aux Ulis en 1977 d’un père cariste et d’une mère secrétaire, Thierry henry fait ses débuts balle au pied à 6 ans au CO Les Ulis, puis poursuivra sa formation dans divers clubs franciliens. A 13 ans, il intègre un parcours sport-étude à Clairefontaine où il rencontre Nicolas Anelka et William Gallas. Mais c’est à l’AS Monaco qu’il terminera sa formation, avant de rejoindre l’équipe pro du club en 1994 où il est entraîné par un certain Arsène Wenger. Trois ans plus tard, l’attaquant sera sacré champion de France avec le club monégasque.

Dans le même temps, le Francilien est régulièrement appelé sous le maillot bleu des Espoirs… et inscrit même le but de la victoire de l’Euro des moins de 18 ans en 1996. C’est donc tout naturellement qu’il rejoint l’équipe A en compagnie de son binôme en club, David Trezeguet. En plus de remporter la Coupe du monde en 98, Henry est le meilleur buteur français avec trois réalisations. Avec l’équipe de France, il remporte successivement le Mondial 98, l’Euro 2000 et la Coupe des Confédérations en 2003 et reste à ce jour le meilleur buteur des Bleus avec 51 réalisations.

Après un passage éclair par la Juventus Turin, le Français rejoint coach Wenger à Arsenal en 1999. Il y brillera durant huit saisons, inscrivant 226 buts, ce qui fait de lui le meilleur buteur de l’histoire du club. Il aura d’ailleurs sa statue devant l’Emirates Stadium en 2011 et sera désigné 2e meilleur joueur de l’histoire de la Premier League (derrière la légende Ryan Giggs).

Deux fois champion d’Angleterre (2002 et 2004) avec les Gunners, le Français s’incline en finale de la Ligue des Champions en 2006 face au FC Barcelone… qu’il rejoindra en 2007. Avec les Catalans, il remporte un combo inédit dans l’histoire du foot en 2009 : Ligue des Champions, Liga, Coupe d’Espagne, Supercoupe de l’UEFA, Supercoupe d’Espagne et Coupe du monde des clubs. Avec 49 buts inscrits, il est encore à ce jour le meilleur buteur français des blaugrana.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*