Retour à la L1 : Monaco-Nîmes.

Retour à la L1 : Monaco-Nîmes. 20h45 ce soir sur Canal+ Sport

Aligné lors des trois dernières journées de Ligue 1 Conforama, Djibril Sidibé n’a pas été retenu par son coach Leonardo Jardim pour la réception du Nîmes Olympique ce vendredi lors de la 6e journée. Jean-Eudes Aholou est lui aussi laissé au repos.

Après cinq journées, Nîmes a déjà inscrit douze buts en L1. Et, à vrai dire, ce n’est pas franchement une surprise. Meilleure attaque de L2 la saison passée (75 réalisations), le NO propose un jeu résolument tourné vers l’avant, en phase avec la philosophie de Bernard Blaquart. « On ne joue pas au football pour s’emmerder, mais pour gagner des matches, pour être libéré et être heureux, » avait affirmé le technicien de 61 ans après le nul des siens à Bordeaux (3-3). Ce jour-là, l’ancien coach du Tours FC avait opté pour une composition très audacieuse, avec quatre joueurs à vocation très offensive (Sada Thioub, Umut Bozok, Baptiste Guillaume et Renaud Ripart). Alors que la plupart des formations de l’élite cherchent avant tout à sécuriser leurs bases arrières en déplacement, les Nîmois, eux, jouent leur carte à fond.

Les équipes probables de Monaco-Nîmes

Monaco : Benaglio – Henrichs, Glik, Jemerson, Barreca – Aït-Bennasser, N’Doram – S;Diop, Tielemans, Chadli – Falcao (cap)

Nîmes : Bernardoni – Alakouch, Briançon (cap), Lybohy, Paquiez – Thioub, Bobichon, Valls, Ripart – Bozok, Guillaume

Les groupes

Monaco : Benaglio, Sy – Barreca, Glik, Henrichs, Jemerson, Raggi, Touré – Ait-Bennasser, Chadli, Golovin, Grandsir, Mboula, N’Doram, Pele, Tielemans, A.Traore, Diop – Falcao, Sylla

Nîmes : Bernardoni, Valette – Alakouch, Briançon, Landre, Lybohy, Miguel, Paquiez – Bobichon, Bouanga, M.Diallo, Valls – Bozok, Depres, Guillaume, Maouassa, Ripart, Thioub

Les stats à retenir (avec OPTA) du Monaco-Nîmes

  • Ce sera le 1er affrontement entre Monaco et Nîmes en Ligue 1 depuis le 16 janvier 1993. Monaco s’était imposé 1-0 aux Costières. Toutes compétitions confondues, le dernier match entre les 2 équipes a eu lieu en 32e de Coupe de France le 4 janvier 2015 (victoire de Monaco 2-0 à Nîmes).
  • Monaco n’a gagné aucun de ses 4 derniers matches de Ligue 1 (2 nuls, 2 défaites), sa pire série depuis octobre-novembre 2014 (4 également).
  • Nîmes reste sur 3 matches sans gagner en Ligue 1 (1 nul, 2 défaites), après avoir remporté ses 2 premiers matches de la saison.
  • Monaco n’a remporté aucun de ses 2 derniers matches à domicile en Ligue 1 (0-0 v Lille le 18 août et 23 v Marseille le 2 septembre), ce qui ne lui était plus arrivé depuis mars-avril 2016 (2 également). Il n’a plus enchainé 3 matches sans gagner sur ses terres dans l’élite depuis août-octobre 2015 (5).
  • Monaco n’a perdu qu’un seul de ses 30 derniers matches face à une équipe promue en Ligue 1 (21 victoires, 8 nuls), c’était le 30 janvier 2016 à Angers (0-3).
  • Monaco a échoué à marquer lors de 2 de ses 4 dernières réceptions en Ligue 1, après y être parvenu lors des 53 précédentes.
  • 100% des buts de Monaco en Ligue 1 cette saison ont été inscrits en 2e période (7/7).
  • Nîmes affiche 12 buts marqués après 5 matches en Ligue 1 2018/19, soit son meilleur total à ce stade depuis 1971/72 (14) où les Crocodiles avaient terminé 2e de Ligue 1.
  • Les matches de Nîmes ont vu 24 buts (12 marqués, 12 encaissés), plus que toute autre équipe en Ligue 1 2018/19.
  • Youri Tielemans a trouvé le chemin des filets lors de chacun de ses 2 derniers matches de Ligue 1 (1 but v Marseille et 1 but v Toulouse), après n’avoir jamais marqué lors de ses 30 premiers matches dans l’élite.
  • Sada Thioub est impliqué dans 4 buts en 5 matches de Ligue 1 2018/19 (2 buts, 2 passes décisives), lui qui a été impliqué dans 8 buts en 32 matches de Ligue 2 la saison dernière (4 buts, 4 passes décisives).

Ce Monaco-Nîmes promet du grand spectacle !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*