Qui est THILO KEHRER la plus grosse recrue du PSG ? 21 ans – 37M€

Méconnu, le jeune défenseur allemand Thilo Kehrer s’est officiellement engagé avec le Paris SG. Découverte d’un joueur au coût estimé à 37 millions d’euros. 

Les supporters parisiens attendaient l’expérimenté Jerôme Boateng, c’est finalement la pépite Thilo Kehrer qui rejoint le PSG. Ce défenseur central de 21 ans arrive de Schalke 04, pour un montant estimé à 37 millions.

Est-ce le vrai concurrent de Marquinhos et Kimpembe ou le futur titulaire à la place de Thiago Silva qui va sur ses 34 ans ?

Comme pour la plupart des autres espoirs allemands, la réussite de Thilo Kehrer n’a rien d’un hasard. Sûr de ses capacités, le défenseur a toujours envisagé une carrière en pro.

Lorsqu’en 2012, l’occasion s’est présentée de rejoindre le meilleur centre de formation d’Allemagne, la Knappenschmiede de Schalke 04, il n’a pas hésité une seconde. « Tout comme Schalke, Stuttgart a de très bonnes équipes de jeunes. Mais la perspective de passer des U19 aux pros était plus grande pour moi ici. Ça faisait 3-4 ans que j’étais au VfB, et parfois, les gens ont une image de toi qui ne bouge plus. Et c’est pas facile de la changer. Du coup, j’ai décidé de venir ici, et je pense que j’ai fait le bon choix. J’ai eu l’occasion de plus montrer, avec un nouvel entraîneur, une nouvelle équipe, un nouveau club  »

Au sein de l’académie, Thilo Kehrer empoche le titre de champion d’Allemagne U19 en 2015, mais surtout progresse à une vitesse folle. S’il se fixe au poste de défenseur central, sa polyvalence lui permet de dépanner un peu partout derrière. Lors du match contre Dortmund, il a notamment remplacé Sead Kolašinac en tant qu’arrière gauche, avec la réussite que l’on connaît. «  Thilo peut jouer n’importe où en défense. Il pourrait même jouer au poste de 6 à vrai dire. Il fait partie de ces joueurs qui n’arrivent pas à savoir s’ils sont droitiers ou gauchers  » , révèle avec humour Christian Heidel, le directeur sportif des Knappen, juste après le Revierderby. Du reste, cette polyvalence lui a permis d’être titulaire à trois postes différents lors des six derniers matchs de Schalke, toutes compétitions confondues.

Dans ses études, Thilo Kehrer a aussi fait preuve de sérieux en ayant passé un bac général. À vingt-et-un ans, il parle déjà trois langues. L’anglais, qu’il a appris à l’école, et ses deux langues maternelles : l’allemand et le français (la langue de sa mère, originaire du Burundi). Si certains joueurs allemands issus de deux cultures comme Leroy Sané ou Sami Khedira ont rapidement laissé tomber une de leurs deux langues maternelles, Thilo Kehrer met un point d’honneur à montrer que, oui, il parle parfaitement la langue de Benjamin Stambouli. « J’ai passé le français à l’oral lors du bac » , ajoute-t-il même rapidement, sans pour autant se la jouer. Sûr de ses capacités et fier de son parcours, pour le moment sans faute sur comme en dehors des terrains, Thilo Kehrer sait par ailleurs que tout excès de confiance pourrait vite se retourner contre lui. Il compte donc suivre les conseils donnés par Benedikt Höwedes : « Je dois avoir confiance en moi, mais je ne dois en aucun cas être arrogant.  » Pour le moment, la méthode fonctionne. Thilo Kehrer s’impose sans en faire des tonnes. Avec juste son talent et son humour.

A Schalke, Thilo Kehrer était placé dans une défense à trois et a prouvé sa solidité (Schalke a terminé avec la troisième meilleure défense de Bundesliga la saison dernière). “C’est un joueur qui a une belle ouverture de jeu, il a un bon jeu de passe pour construire de derrière. C’est une de ses bonnes qualités”, décrypte pour France Football Valérien Ismaël, défenseur français qui a passé une bonne partie de sa carrière en Allemagne. A Paris, Thilo Kehrer ne devrait pas avoir trop mal à s’intégrer.

Le jeune défenseur compte 45 rencontres de Bundesliga en trois ans, dont 39 en tant que titulaires. Il sort d’une saison particulièrement aboutie avec 28 matches joués sur 34 en championnat. Pour un défenseur, il se révèle également précis devant le but puisqu’il a fait tremblé les filets à quatre reprises avec Schalke 04 (plus quatre passes décisives). A cela, il faut ajouter six rencontres de Ligue Europa sur les deux dernières années mais aucune de Ligue des champions, seul bémol sur son CV vis-à-vis des ambitions du PSG.

Thilo Kehrer a également fait ses classes dans toutes les catégories de jeune au niveau international et cumulé 33 sélections avec les moins de 16, 17, 18 et 20 ans allemands, et désormais en tant que titulaire des Espoirs. Avec la Mannschaft, il a déjà accroché une ligne à son palmarès en remportant l’Euro espoirs 2017. Toutefois, il n’a joué que 10 minutes sur l’ensemble de la compétition. Mais Thilo Kehrer a su s’imposer dans chaque catégorie, allant jusqu’à être nommé capitaine des U20 et des Espoirs.

Un contrat de cinq ans

Preuve que le PSG compte sur Thilo Kehrer dans le futur, le club parisien a fait signer un contrat de cinq ans au jeune Allemand. Il portera le numéro 4. “Dans l’Europe entière, la force et l’attractivité du projet parisien sont connues de tous et nulle part ailleurs je ne pouvais imaginer trouver un meilleur club pour poursuivre ma progression et atteindre mes objectifs”, a déclaré Thilo Kehrer.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*