Place à la Ligue Europa : Slavia Prague – Bordeaux; Rennes – Jablonek et Marseille – Francfort

Place à la Ligue Europa : Slavia Prague – Bordeaux; Rennes – Jablonek et Marseille – Francfort

Marseille – Francfort: 18h55

Malgré un début de saison compliqué pour son équipe, Sébastien Haller, l’attaquant de l’Eintracht, reste un joueur à surveiller. Déjà buteur à trois reprises en autant de journées de Bundesliga, l’avant-centre tricolore aura à coeur de briller pour son retour en France. En face, Boubacar Kamara devrait profiter du turn-over de Rudi Garcia pour récupérer une place dans l’axe de la défense. Le jeune olympien, qui a effectué des débuts remarqués face à Toulouse en championnat, voudra poursuivre sur sa lancée. À lui de museler l’attaquant de Francfort.

Haller déclare: « Je suis excité ! En plus, c’est un match en France. Ça va être plaisant. Mais je suis un peu dégoûté que le stade soit vide, a déploré l’ancien Bleuet dans les colonnes de France Football. Je sais que nos supporters nous auraient suivi pour nous encourager. (…) En plus, connaître une ambiance comme celle du Vélodrome, ce sont des souvenirs dans une carrière ! »

Le coach de l’OM est confronté à un petit dilemme : s’il ne veut pas brader cette compétition, qui avait tant souri à la formation olympienne la saison passée (défaite en finale face à l’Atlético Madrid), il doit aussi penser à l’enchaînement des matchs et au déplacement à Lyon, dimanche, dans la rencontre au sommet de la 6ème journée de Ligue 1. Pour garder toutes ses chances chances dans les deux compétitions, l’entraîneur marseillais devrait opter pour une solution mixte avec l’incorporation dans le onze de départ de quelques joueurs peu utilisés depuis le début de saison.

Le Finaliste de la Ligue Europa entre en scène !

Les compos probables

OM: Pelé – Sarr, Rami, Caleta-Car, Amavi – Lopez, Strootman – Thauvin, Payet, Radonjic ou Ocampos – Germain.

Francfort : Trapp – Da Costa, Abraham, Ndicka, Willems – Müller, Torro, Fernandes, Kostic – Haller, Gacinovic.

 

Rennes – Jablonek: 18h55

Le dernier match européen du Stade Rennais au Roazhon Park commence à dater. À l’époque, l’équipe emmenée par Stéphane Dalmat, Yacine Brahimi et Jonathan Pitroipa recevait le club italien de l’Udinese pour l’avant-dernier match de la phase de groupe de Ligue Europa. Avec trois matches nuls et trois défaites, les Rouge et Noir avaient terminé quatrièmes et derniers de leur groupe, derrière l’Atletico Madrid, vainqueur final de la compétition, l’Udinese et le Celtic Glasgow. Il faut donc remonter aux qualifications de cette édition pour trouver trace de la dernière victoire rennaise en Coupe d’Europe, 4-0 contre l’Étoile rouge de Belgrade. La mission est donc simple cette année. Dans un groupe abordable sur le papier, les Rouge et Noir doivent enfin briser le signe indien.

Ben Arfa, l’ancien joueur du PSG a été acclamé par la foule au Roazhon Park lors de sa présentation, juste avant le match contre Bordeaux, le 2 septembre. Depuis, les supporters mangent leur pain noir et s’impatientent d’observer l’artiste casser les reins de ses adversaires grâce à ses dribbles. Ils n’ont pu en avoir que quelques bribes, aux entraînements. Vendredi soir, HBA était remplaçant à Nice. Selon les choix de l’entraîneur, Sabri Lamouchi, Ben Arfa pourrait faire son entrée sur la pelouse du Roazhon Park dès le coup d’envoi.

C’est vrai que Jablonec FK n’est pas le PSG ou la Juventus de Turin, qu’ils ont déjà affrontée en 1999, mais ce match européen sera l’occasion de découvrir une équipe de République tchèque. Située à 1 500 kilomètres et une quinzaine d’heures de route de Rennes, Jablonec nad Nisou, compte 45 000 habitants. Elle est l’une des villes les moins connues de la compétition. Le club a un niveau équivalent à celui d’un club de Ligue 2 française.

Les compos probables
Rennes : Koubek – H.Traoré, Da Silva, Mexer, Bensebaini – Grenier, Gélin, André (cap) – I.Sarr, Siebatcheu, Del Castillo
Jablonec :  Hruby – Holes, Lischka, Hovorka, Hanousek – Hübschman – Masopust, Povazanec, Travnik, Jovovic – Dolezal

Slavia Prague – Bordeaux: 21h

Sixième de Ligue 1 en 2017/18, Bordeaux a dû passer par trois tours de qualification pour atteindre la phase de groupes de la Ligue Europa. Les Girondins sont restés invaincus, gagnant les deux matches contre Ventspils et Mariupol avant d’éliminer La Gantoise (2-0 à domicile après un 0-0 en Belgique) en barrages. Ricardo dispose de joueurs offensifs intéressants avec Kamano, Cornelius, Briand, Karamoh ou Kalu.

Deuxième du championnat tchèque derrière le Viktoria Plzeň en 2017/18, le Slavia s’est qualifié pour le 3e tour de qualification de l’UEFA Champions League. Battu par le Dynamo Kyiv (3-1 tot.), le club a été reversé en phase de groupes de la Ligue Europa. Le Slavia a remporté la Coupe de République tchèque la saison dernière après une victoire 3-1 contre Jablonec en finale. L’entraîneur tchèque Jindrich Trpisovsky qui fait des Girondins un « favori » à l’une des deux places qualificatives et se réjouit de ce premier rendez-vous.

Les compos probables

Slavia Prague : Kolar – Coufal, Ngadeu, Deli, Boril – Soucek – Stoch, Husbauer ©, Sykora, Zmrhal – Tecl.

Bordeaux : Costil © – Palencia, Koundé, Pablo, Sabaly – Tchouaméni, Plasil, Sankharé – Kalu, Briand, De Préville.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*