OM 3 – Strasbourg 2: Une défense qui inquiète et une attaque qui compense

OM 3 – Strasbourg 2: Une défense qui inquiète et une attaque qui compense

Encore un match fou hier au Vélodrome avec la victoire de Marseille dans les dernières minutes du match.

Alors que les visiteurs avaient ouvert la marque sur contre-attaque avec une fois encore le latéral Kenny Lala qui s’offrait un 2eme but en 2 matchs, l’OM a bien réagit. Tout d’abord avec un penalty obtenu par Thauvin et transformé par Payet avant la mi-temps. Puis par Sanson qui s’offrait une belle frappe instantané sur un ballon revenant vers lui a l’entrée de la surface.

Dans les dernières minutes du match, Strasbourg revenait à 2-2 grâce à Da Costa qui trompait Mandanda de nouveau titulaire.

Sur un déboulé de Sakai coté gauche qui a pris la place d’un Amavi exclut, il réussit à centrer pour un Germain chirurgical qui place au premier poteau sa frappe de l’intérieur du droit. En infériorité numérique, et avec une partie de l’équipe qui avait les bras baissés après l’égalisation strasbourgeoise, difficile d’imaginer un but phocéen sans le pied rageur du numéro 28. C’était déjà le cas à Monaco, où sa tête croisée au premier poteau a donné la victoire à son équipe.

Une fois encore l’OM s’en tire bien malgré avoir encaissé 2 buts.

Il va falloir composé sans Amavi voir Caleta Car pour les prochains matchs mais la grande satisfaction vient du jeune Kamara qui à chaque fois qu’il est aligné, démontre déjà sa qualité et son impact dans le jeu. Une vraie belle promesse du centre de formation de l’OM !

L’OM n’a jamais aussi bien porté son adage : Droit au But !

L’OM prend la 3eme place du classement à égalité de point avec Lyon et Lille, respectivement 2eme et 4eme. 

L’analyse de Garcia :

« On peut évidemment faire mieux sur le plan défensif, on a fait des erreurs de positionnement sur le premier but, les joueurs le savent et il va falloir les corriger. Mais, et Steve (Mandanda) ne sera pas d’accord avec moi, tant qu’on marque un but de plus que l’adversaire, on avance. J’espère qu’on n’aura pas d’autres forfaits que Jordan Amavi ce week-end (automatiquement suspendu) sinon je vais aller piocher dans la CFA (l’équipe réserve). On a pas mal de pépins, de blessés, de suspendus, je vous disais l’an dernier qu’on était anormalement épargné, cette année c’est plus logique. Ce qui sont là doivent en faire un petit peu plus. Mais à l’image de notre début de saison, on a pris deux buts et on a en a mis trois, on est cohérent (rire). »

« tant qu’on marque un but de plus, on avance »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*