Merci Mr Aznavour !

HOMMAGES – Il « chantait pour vivre » et n’avait jamais voulu dire adieu à la scène. L’immense Charles Aznavour, monument de la chanson française, est décédé ce lundi 1er octobre à l’âge de 94 ans, ont annoncé ses attachées de presse.

Icône de la culture française, il était connu pour de nombreuses chansons marquantes, La BohèmeLa Mamma ou Emmenez-moi. Il laisse derrière lui une discographie monumentale. La preuve, en 1996, l’œuvre intégrale de Charles Aznavour était ressortie dans un coffret collector : 33 CD pour un poids de huit kilogrammes.

Charles Aznavour est décédé à l’âge de 94 ans, dans la nuit de dimanche à lundi, ont annoncé les attachés de presse du chanteur à l’AFP ce lundi 1er octobre. Selon nos informations, Charles Aznavour, dernier des géants de la chanson française, est mort dans son sommeil à son domicile dans les Alpilles, dans le sud de la France.

Ces dernières semaines, l’infatigable Charles Aznavour, né Shahnourh Varinag Aznavourian le 22 mai 1924 à Paris de parents arméniens, avait dû annuler quelques concerts. D’abord en avril à Saint-Pétersbourg, victime d’un tour de reins. Puis en mai, en raison d’une fracture de l’humérus gauche, après une chute.

Une accumulation de pépins physiques qui le ramenaient subitement à sa condition de mortel. « Je ne suis pas vieux, je suis âgé. Ce n’est pas pareil », se plaisait-il à nuancer. Une façon espiègle de défier le poids des années pour celui dont le couronnement artistique est venu assez tardivement.

Avec des chansons telles que Emmenez-moi, Je Me Voyais Déjà ou La Bohème, l’éternel chanteur franco-arménien a traversé les époques. Au point de recevoir, en 2017, son étoile sur le « Walk of Fame » d’Hollywood (dans la catégorie « Live performance ») après plus de soixante-dix ans de carrière et quarante ans de succès.

Pourtant, ce n’est que sur le tard qu’il se fait connaître du grand public. Jusqu’à l’âge de 33 ans Charles Aznavour est resté un artiste de l’ombre : auteur de chansons pour Edith Piaf, Juliette Gréco ou Maurice Chevalier, partageant les scènes des cabarets parisiens avec son complice Pierre Roche.

« Le geste est précis, et j’ai du ressort… »

Charles Aznavour, qui s’est éteint lundi 1er octobre à l’âge de 94 ans, comptait des millions de fans à travers le monde. En août 2018, la star américaine de la NBA, LeBron James, lui avait même rendu hommage, avant que le chanteur ne lui réponde.

Icône de la chanson française, Charles Aznavour n’avait jamais caché son appétence modérée pour le sport. Peu féru de ballon rond, il concédait tout de même un intérêt pour le rugby ou encore les exploits des nageurs français dans les bassins. Puis, en août 2018, il a été question de basket, au cours d’un échange qui a fait le tour des réseaux sociaux.

Courant août, sur Instagram, la star de la NBA, LeBron James, avait publié sa playlist matinale en vidéo : deux chansons d’Aznavour, accompagnées d’un hommage. « Si paisible et élégant », deux mots pour résumer le sentiment du basketteur à l’écoute de « Sa Jeunesse » et « Ma fille », deux des nombreuses chansons au répertoire de la star française. Un hommage parvenu aux oreilles d’Aznavour, qui lui avait adressé en retour un message de remerciement. Le basketteur des Cleveland Cavaliers avait pris connaissance de cette vidéo tournée par le média Clique, tout début septembre et non sans émotion.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*