Les entraînements foot de 1951 !

La machine à football – 1951

1951, la machine pour entraîner les footballeurs. J-1 #CoupeDuMonde2018 ⚽

Publiée par Ina.fr sur mercredi 13 juin 2018

On parle aujourd’hui, très souvent, de l’aspect financier et de l’ego des joueurs qui nuisent à l’état d’esprit des footballeurs professionnels. A lire ces lignes suivantes, on comprend que le problème existait déjà, il y a plus de 60 ans, même dans un petit club professionnel…:

« Le but du football c’est avant tout de gagner. Mais pour gagner, il faut une excellente entente qu’il est difficile de réaliser dans une équipe professionnelle (finances).

[L’entraîneur] doit être à la fois sévère mais savoir comprendre ses joueurs, il doit ressemble en partie au maître d’école. »

On lit ensuite le programme d’entraînement hebdomadaire des professionnels. Il est nécessaire de rappeler le contexte dans lequel s’exerçait le métier de footballeur dans un club de division 2 : les matches ont lieu le dimanche après-midi. Il faut tenir compte de la longueur de certains déplacements qui n’ont rien à voir avec les structures d’aujourd’hui: longueur de la durée des voyages en train, obligeant parfois l’équipe à arriver sur place le matin du match, après avoir voyagé toute la nuit dans des conditions précaires; retour plus de 24 heures après la rencontre, ce qui neutralisait totalement la journée du lundi, d’où ignorance des soins, du décrassage, de la récupération. D’autre part, rappelons qu’il n’existe pas d’installations nocturnes. Donc, tout doit se dérouler avant la tombée de la nuit !

Voici le programme de la semaine :

  •  » MARDI MATIN : Décontraction.
  • MERCREDI MATIN: Travail du ballon – Application tactique.
  • MERCREDI APRES-MIDI: Critique du match – Culture physique
  • JEUDI MATIN: Culture physique
  • JEUDI APRES-MIDI: Petit match avec application tactique pour le match suivant
  • VENDREDI MATIN: Footing « .

l’emploi du temps idéal décrit à l’époque:

  •  DIMANCHE: réunion des joueurs à 10 h.45. MATCH à 15 h. BAINS à 17 h.
  • LUNDI MATIN: Soins (10 h. – 12 h.). APRES-MIDI: Libre.
  • MARDI MATIN: Décontraction et footing (10 h. – 12 h.). APRES-MIDI: Critique du match précédent (15 h.30).
  • MERCREDI MATIN: Amélioration technique (9 h.30 – 12 h.). APRES-MIDI: Visite du docteur (15 h.); entraînement physique (16 h.30 – 18 h.).
  • JEUDI MATIN: Décontraction et footing (9 h.30 – 10 h. 30); tactique en prévision du match suivant (10 h.30 – 12 h.). APRES-MIDI: Petit match avec application tactique (16 h.).
  • VENDREDI MATIN: Décontraction, jeux (10 h. – 11 h.30); Bains (11 h.30 – 12 h.). APRES-MIDI: Soins puis jeux au siège du club.
  • SAMEDI: Libre. « 
Footing en 1956, au stade Moulonguet. Au premier plan (de gauche à droite): Wageneire, Falize, Jany, Berger; au second plan: Forcioli, Feuillet, Harduin, Braun, Bouly.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*