Les Bleus se préparent pour l’Uruguay : Vendredi 16h00 !

Les Bleus se préparent pour l’Uruguay : Vendredi 16h00 !

Convaincante lors de son huitième de finale contre l’Argentine (4-3) samedi, l’équipe de France se prépare à affronter l’Uruguay, un adversaire beaucoup plus coriace dans cette Coupe du monde 2018. Les Bleus le savent, ce quart ne sera pas une partie de plaisir. Luis Suarez sera l’un des Uruguayens à surveiller. Face à l’Uruguay vendredi (16h), les incroyables percées de Kylian Mbappé, on peut oublier ! L’équipe de France aura affaire à un adversaire radicalement opposé à l’Argentine. Car la Celeste n’est pas du genre à laisser une moitié de terrain dans son dos. En tout cas pas à l’entame de match à 0-0. Et encore moins après avoir assisté au huitième entre les Bleus et l’Argentine (4-3) samedi.

Antoine Griezmann sait à quoi s’attendre. «C’est complètement différent, l’Argentine essaie de repartir de derrière, l’Uruguay ce n’est pas du tout ça, a prévenu l’attaquant tricolore. Sur ce que je vois, ça travaille plus pour les coéquipiers du côté de l’Uruguay.» Et sans parler du jeu, le prochain adversaire des Bleus risque de leur tendre des pièges bien connus.

Cela s’annonce donc plus difficile et moins spectaculaire… D’autant que l’Uruguay ne réussit pas à l’EdF. On se souvient des deux dernières confrontations en Coupe du monde en phase de groupe des éditions 2002 et 2010, qui se sont terminées sur deux scores nuls et vierges. Ce Mondial est fou, mais a priori, l’avalanche de buts est à exclure. Au sélectionneur français Didier Deschamps de trouver la faille…

Les Uruguayens se méfient de la vitesse des Bleus
 

La France connaît son rival pour les quarts de finale de ce Mondial. Il s’agit de l’Uruguay, qui a surclassé la sélection portugaise samedi soir. Une rencontre qui s’annonce pour le moins compliquée à négocier pour les deux formations, tant elles ont des qualités et des défauts différents. Après leur succès face aux champions d’Europe en titre, les joueurs de la Celeste se sont exprimés sur les Bleus et ont notamment dévoilé leurs craintes pour la rencontre.

« J’ai vu leur match en me préparant et après j’ai dû me dépêcher pour briefer l’équipe. La France a un Mbappé qui a une vitesse folle, ils tentent d’en profiter avec des diagonales. S’il a des espaces, c’est très difficile », a lancé le sélectionneur uruguayen, conscient de la force de frappe des Bleus aux avants-postes, avec un Kylian Mbappé très rapide et potentiellement dangereux en contre-attaque.

« On a vu leur match, on sait ce qu’est la France, une équipe avec des joueurs très talentueux, de la jeunesse, de l’expérience et il ne faut pas leur laisser beaucoup d’espaces, mais ils ont aussi quelques faiblesses qu’on doit étudier pour en profiter », a pour sa part confié Luis Suarez, qui risque d’être privé de son fidèle compagnon Edinson Cavani en cas de blessure confirmée pour le Matador. Plus qu’à attendre vendredi 16h pour le début des hostilités !

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*