Jour J : France – Danemark à 16h00 ! Soutenez les Bleus !

Quelques statistiques avant Danemark-France, dernier match de poule des Bleus au Mondial 2018, mardi 26 juin à Moscou : 16h00 en France en direct sur TF1.

La première place du groupe est en jeu !

1
LÉquipe de France a remporté à une reprise ses trois matches de poule en phase finale de Coupe du monde, en 1998 lorsqu’elle a été sacrée. Elle avait alors battu le Danemark (2-1), lors de son troisième match de groupe. Elle avait également battu les Danois (1-0) et gagné ses trois matches de groupe lors de l’Euro 1984, avec là encore victoire finale tricolore.

4 ou 5
Le nombre de jours de récupération entre ce troisième match de poule et la rencontre de huitièmes de finale, samedi 30 juin à Kazan si la France termine en tête de son groupe ou dimanche 1er juillet à Nijni-Novgorod si elle finit deuxième.

6
Le nombre de fois où la France s’est retrouvée dans la même poule que le Danemark en phase finale d’une grande compétition internationale : trois à l’Euro (1984, 1992, 2000) et autant au Mondial (1998, 2002, 2018), pour trois victoires tricolores et deux succès danois.

12e
Le classement FIFA du Danemark, la France pointant au 7e rang. Le Pérou, son précédent adversaire, est 11e et l’Australie, l’autre équipe du groupe C, 36e.

17
Avant d’affronter la France pour cette dernière rencontre de poule, les Danois restent sur dix-sept matches sans défaite, dont un succès début juin en amical sur le Mexique (2-0), qualifié en huitièmes de finale du Mondial 2018 après avoir battu l’Allemagne (1-0) et la Corée du Sud (2-1). Les Bleus, également qualifiés en huitièmes après avoir battu l’Australie (2-1) et le Pérou (1-0), n’ont eux plus perdu depuis six rencontres (cinq victoires, un nul).

17 bis
Le Danois Christian Eriksen a inscrit dix-sept buts lors de ses vingt dernières sélections, le dernier en date contre l’Australie lors du Mondial 2018. Olivier Giroud, lui, est l’auteur des trois derniers buts de la France contre le Danemark, dont un doublé lors de leur dernière confrontation en 2015 (1-2).

25
Lors de ses deux premiers matches du Mondial 2018, la France a totalisé vingt-cinq tirs, dont neuf cadrés. C’est légèrement mieux que le Danemark, qui compte vingt tirs dont huit cadrés.

79
Le nombre de fois où Didier Deschamps s’est assis sur le banc de l’Équipe de France en comptant ce France-Danemark, égalant le record détenu jusqu’alors par Raymond Domenech.

627
Le nombre de sélections cumulées des vingt-trois Bleus avant France-Danemark. Les Danois, eux, totalisent 640 capes.

Retrouvez l’œil de de l’adjoint de Didier Deschamps, Guy Stéphan sur le Danemark :

La composition probable de la France :

La sélection d’Åge Hareide, elle, se présente avec une composition habituelle. Kasper Schmeichel, très bon sur les deux premiers matches, sera protégé par une ligne de quatre, avec de droite à gauche, Henrik Dalsgaard, Simon Kjær, Andreas Christensen et Jens Stryger Larsen. Dans le cœur du jeu, Thomas Delaney, récemment recruté par le Borussia Dortmund, tiendrait sa place aux côtés de Lasse Schöne. Christian Eriksen, buteur contre l’Australie (1-1), sera une nouvelle fois à la baguette, derrière une ligne de trois, composée de, de droite à gauche, Martin Braithwaite (Yussuf Poulsen étant suspendu), Nicolaï Jorgensen et Andreas Cornelius (même si Pione Sisto pourrait enchaîner une troisième titularisation de rang).

La séquence culte de Denis Brogniart et Ludovic Giuly sur les séances de kiné:

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*