Jour J : France Argentine : 8eme de finale de la Coupe du Monde : 4 matchs pour la 2ème étoile !

Jour J : La France affronte l’Argentine samedi à Kazan (16h00, en direct sur TF1) en 8e de finale de la Coupe du monde 2018 en Russie. Un match à quitte ou double.

Depuis le début de la Coupe du Monde, les fans de football ont quelques peu étaient déçus du niveau de la compétition où les poules n’ont finalement laissé que peu de place aux outsiders. Ce samedi en revanche, commence les 8eme de finale de la Coupe du Monde ou il n’y a plus de place à l’erreur étant donné la qualification ou l’élimination directe.

l’Équipe de France ouvre ces 8es de finale en affrontant l’Argentine (5e au classement mondial de la FIFA), samedi à la Kazan Arena de Kazan (16h00, heure française, en direct sur TF1).

Pour le 80e match de Didier Deschamps à leur tête (nouveau record), les Bleus ont face à eux l’un des ténors du football international, conduits par l’un des meilleurs joueurs de la planète, Lionel Messi, cinq fois vainqueur du Ballon d’or. La sélection albiceleste compte deux titres mondiaux à son palmarès (1978, 1986) et trois finales perdues (1930, 1990, 2014).

Samedi, la France et l’Argentine seront opposées pour la douzième fois de leur histoire, pour un bilan favorable aux Sud-Américains (six succès, trois nuls, deux défaites). Les Argentins ont remporté les deux précédentes confrontations en Coupe du monde, en 1930 (1-0) et 1978 (2-1) et sont invaincus face aux Tricolores depuis 1986, date d’une défaite au Parc des Princes (2-0) en amical.

Autant de statistiques que l’Équipe de France va devoir contredire si elle veut poursuivre sa route dans cette Coupe du monde 2018, avec la perspective de croiser ensuite sur sa route le vainqueur du match Uruguay-Portugal, le vendredi 6 juillet à 16h00 (Nijni-Novgorod).

Nous allons donc avoir un match qui sent le souffre entre 2 anciens vainqueurs de la compétition et une foule de stars sur le pré.

Retrouvez les interviews de Lloris, Deschamps avant ce match :

L’Argentine

Hugo Lloris : « Elle reste une grande nation du football, avec de grands joueurs. C’est une équipe avec un collectif très fort, qui a su repousser ses limites. En tant que finalistes du dernier Mondial, les Argentins ont forcément envie d’aller le plus loin possible. »

Didier Deschamps : « Ce sont des combattants, nous savons qu’il y aura beaucoup de duels. Cela fait partie de la mentalité argentine. Ils ont ce tempérament, avec ce soutien populaire qui va certainement les galvaniser ! C’est un type de football spécifique que nous avons déjà joué. »

Un 8e de finale de Coupe du monde

Hugo Lloris : « Ce sera un grand rendez-vous pour l’Équipe de France, que nous abordons avec excitation. Nous voulons répondre présent afin de continuer l’aventure, car c’est un nouveau tournoi qui démarre. On se prépare à jouer un 8e de finale de Mondial contre l’Argentine, on se doit d’être à notre meilleur niveau. Il va falloir se surpasser si on veut espérer passer ce tour. Il faudra tous faire les efforts pour sortir de ce match avec le moins de regrets possible. »

Didier Deschamps : « Les compteurs sont remis à zéro, c’est une nouvelle compétition qui commence. Avec ce genre de matches couperets, ça passe ou ça casse, il n’y a pas le choix. »

Lionel Messi

Hugo Lloris : « C’est normal qu’on parle de Messi, il représente le très haut niveau. Il est régulier depuis de nombeuses années. C’est un joueur unique, qui peut élever son niveau pour décider du sort d’un match. Il faudra donner des réponses individuelles et collectives pour le contrer. Il y a beaucoup d’attente par rapport à lui sur le scène internationale. »

Didier Deschamps : « Messi reste Messi, il a inscrit 65 buts en 127 matches sous le maillot de la sélection argentine. C’est un joueur capable de faire la différence, il faudra donc essayer de limiter son influence. Ce n’est pas un désavantage d’avoir des joueurs qui jouent dans le championnat espagnol avec lui. Ils ont déjà joué contre lui, il y a donc des situations qui peuvent se répéter. Mais avec le talent qu’il a, il reste un joueur à part, imprévisible. L’Argentine ne s’appuie pas uniquement sur Léo Messi. Nous allons faire en sorte de limiter son influence. »

L’Équipe de France

Hugo Lloris : « C’est normal qu’il y ait de l’attente autour d’Antoine Griezmann, c’est un grand joueur. Il a réalisé un grand Euro il y a deux ans, et il veut bien figurer dans cette Coupe du monde. Que ce soit lui ou un autre, nous aurons besoin de nos individualités à leur meilleur niveau pour continuer l’aventure. Kylian Mbappé a également un énorme potentiel. C’est un joueur qui a besoin d’espaces, il en aura plus demain. Nous avons de jeunes joueurs talentueux qui peuvent faire la différence. Il faut s’appuyer sur notre force collective et notre solidité défensive. Il faut continuer sur cette lancée, avec toujours l’idée de s’améliorer.« 

Didier Deschamps : « Lucas Hernandez va bien, par contre Benjamin Mendy (souci musculaire) ne sera pas disponible pour demain. Nous avons besoin d’Antoine Griezmann à son meilleur niveau, et lui devait enchaîner pour garder le rythme. Paul Pogba et Ngolo Kanté sont dans deux registres différents. Pogba est plus dans la création, et Kanté plus dans l’agressivité et la récupération. Ils se complètent bien, les qualités de l’un et de l’autre rendent le duo plus fort. Notre équipe est jeune comparée à l’expérience de l’équipe d’Argentine, c’est une réalité mais cela n’empêche pas d’être compétitif. »

Retrouvez l’analyse de l’Argentine faite par Guy Stéphan :

Retrouvez l’ambiance du groupe au dernier entrainement des Bleus:

On sait que Benjamin Mendy est forfait sur blessure alors que Lucas Hernandez, titulaire habituel du poste, se remet d’une petite pointe aux fessiers qu’il a contractée contre les Danois. «Il va bien et n’a aucun souci», a déclaré Deschamps à son sujet en conférence de presse ce vendredi. Pas sûr pour autant qu’il le fasse jouer d’entrée puisque la piste Kimpembé est probable. Le défenseur central du PSG avait muselé Lionel Messi au Parc des Princes le 14 février 2017 lors d’une victoire 4-0 du PSG contre Barcelone. Gaucher, Presnel Kimpembé a déjà joué arrière gauche avec Paris. Devant lui, Blaise Matuidi, milieu plutôt défensif pourrait débuter comme face au Pérou. Pour le reste, Hugo Lloris portera de nouveau le brassard de capitaine dans les buts. Raphaël Varane et Samuel Umtiti seront en défense centrale alors que Benjamin Pavard évoluera à droite. Kanté et Pogba devraient se partager le travail dans l’entrejeu. Kylian Mbappé sera ailier droit alors qu’Antoine Griezmann épaulera Giroud en attaque. En face, l’Argentine devrait avoir le même visage que contre le Nigéria, son seul match gagné de la compétition (2-1). Franco Armani fêterait ainsi sa deuxième sélection dans les buts devant une défense Mercado-Otamendi, Rojo-Tagliafico (de droite à gauche). Au milieu, Perez, Macherano et Banega seront là. Devant il pourrait y avoir du changement. Messi jouerait dans l’axe, entouré du jeune Cristian Pavón (qui remplacerait dans le onze Higuain) et du Parisien Di Maria.

La France pourra-t-elle contrer Lionel Messi ?

C’est évidemment la grande question avant ce match crucial. Elle pourrait également être posée autrement : le meilleur joueur du monde sera-t-il au rendez-vous ? Présent en 2006 (remplaçant), 2010 et 2014, Lionel Messi n’a encore jamais marqué à partir des huitièmes de finale en Coupe du monde. Il s’était pourtant montré décisif dans ces matches-couperets en 2014. Cette année, il a raté un penalty contre l’Islande, a été inexistant contre la Croatie avant de marquer un très beau but contre le Nigeria. On l’annonce donc de retour pour ce qui est à 31 ans, son dernier Mondial, lui qui n’a jamais soulevé la Coupe du monde malgré ses cinq couronnements au Ballon d’or. Le plan Deschamps pour le contrer (Kimpembe-Matuidi sur le côté gauche avec l’aide de N’Golo Kanté) se devra d’être efficace.

On espère que vous serez nombreux à supporter les Bleus ! 

Ne loupez pas ce match inédit en Coupe du Monde depuis 1978

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*