Droits TV de la Ligue 1 : Point et Evolution

La répartition des droits TV de Ligue 1 pour la saison 2017-2018 vient de tomber.

Le classement est dominé par le PSG, suivi par l’OM et l’OL et l’AS Monaco. Le premier touchera un peu plus de 56M d’€ alors que le 4eme aura 44M d’€.

A noter que ces montants devront fortement augmenté à partir de 2020 suite au nouvel accord signé entre Mediapro, le groupe média Italien, Bein et la LFP avec une augmentation de 60% et une valorisation à plus d’un milliard par saison grâce aux jeu de la concurrence international.

Pour la saison 2017-2018, chaque club a touché 8,097 M€ de part fixe et 5,398 M€ au titre de la licence club. Il y a ensuite une partie versée pour le classement sportif de la saison écoulée, puis pour le classement et la notoriété sur les cinq dernières saisons.

C’est principalement cette notoriété, basée sur les choix prioritaires des diffuseurs, qui explique les différences dans le classement de la répartition. L’OM champion de la notoriété sur cette période 2012-2017. Le club phocéen devance le PSG (19,891 M€) et touche près de 6 M€ de plus que l’OL et environ 11,4 M€ de plus que l’ASM. Voilà pourquoi Marseille perçoit plus au total que Lyon et Monaco malgré sa 4e place en fin de saison.

On notera que pour le classement sportif sur les cinq dernières saisons, Lyon (3,352 M€) est derrière Paris (3,887 M€) mais devance Monaco (2,332 M€) et Marseille (2,332 M€). Enfin, les quinze équipes non européennes ont perçu une prime de 400 000 euros. Quant aux deux clubs relégués, Troyes et Metz, une prime de relégation de 2 M€ leur sera versée.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*