Desailly revient sur sa Coupe du Monde 98

Vous pouvez retrouver l’article de Desailly paru dans The Guardian

20 ans après sa victoire et son titre de champion du monde, le souvenir de 1998 n’est jamais bien loin pour celui qui était surnommé « le Roc ».

Il faut digérer la pression de ce tournoi mais aussi avoir conscience de ce que le maillot tricolore représente. Il n’y a que la confiance collective qui permettra d’aller au bout, en mettant au mieux les différents éléments.

La réflexion, c’est plus de se dire que les latéraux sont des novices, tout comme Mbappé et Dembélé. La défense centrale devrait être aussi complémentaire, On attend la confirmation depuis longtemps pour Umtiti et Varane chez les Bleus mais j’y crois, ils sortent chacun d’une grosse saison en club. Après les huitièmes, il faut une notion de chance pour aborder les quarts de finale avec un capital de confiance énorme pour atténuer ce manque d’expérience.

Pour France 98, émotionnellement je n’arrive pas à regarder tout ça, c’est trop fort, ça va plus me mettre en déprime que de flatter mon égo, ou d’avoir constamment sa mémoire en lien avec.

C’est un vrai récit, une belle histoire comme on n’en fait plus…

www.theguardian.com/football/2018/jun/11/marcel-desailly-winning-the-world-cup?

Marcel Desailly estime que les coéquipiers d’Hugo Lloris doivent commencent par emmagasiner de la confiance.

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*