Coupe du monde, groupe C : le Danemark fait l’essentiel face au Pérou 1-0

Au Stade de Mordovie, le Danemark a remporté la victoire face au Pérou (1-0), à l’occasion du premier affrontement du groupe C.La formation danoise peut remercier Kasper Schmeichel, auteur de 6 arrêts à l’occasion de cette confrontation.

Samedi, le Pérou affrontait le Danemark au Stade de Mordovie, dans la ville de Saransk pour le compte de la première confrontation du groupe C de la Coupe du monde 2018. La sélection danoise a pris le dessus sur son concurrent (1-0), grâce à une réalisation d’Yussuf Poulsen.

Avec respectivement 0 et 3 points, l’Australie et la France sont classés 4e et 1er.

Poulsen a marqué l’unique but du match à la 59e, sur une offrande d’Eriksen.

Renato Tapia (Pérou) a été averti à la 38e minute, ainsi que deux joueurs de l’équipe danoise : Delaney (86e) et Poulsen (93e).

Malgré 6 tirs, la Blanquirroja n’est pas parvenue à tromper la vigilance de la défense de la Danish Dynamite. Les Danois ont réussi à cadrer 3 tirs. La possession a été relativement équilibrée entre les deux formations, sensiblement à l’avantage de l’équipe d’Age Hareide (51 % contre 49 %).

Les prochains matchs du Pérou et du Danemark

Le Pérou jouera face à la France lors de son prochain match, le 21 juin 2018 à 17h00 (heure française) pour le 2e match du groupe C. Quant au Danemark, il jouera contre l’Australie le même jour à 14h00 (heure française) dans le cadre du 2e match du groupe C.

Feuille de match

  • Pérou – Danemark : 0-1
  • Affluence : 44 000 spectateurs
  • Arbitre : Bakary Papa Gassama
  • Buts : Yussuf Poulsen 59e pour le Danemark
  • Avertissements : Tapia (38e) pour le Pérou, Delaney (86e) et Poulsen (93e) pour le Danemark
  • Aucun joueur expulsé
  • Composition du Pérou : Gallese (1), Advincula (17), Ramos (15), Rodriguez (2), Trauco (6), Cueva (8), Tapia (13) [puis Aquino à la 87e ], Yotun (19), Carrillo (18), Farfan (10) [puis Ruidiaz à la 85e ] et Flores (20) [puis Guerrero à la 63e ]
  • Composition du Danemark : Schmeichel (1), Dalsgaard (14), Christensen (6) [puis Mathias Jorgensen à la 81e ], Kjaer (4), Stryger Larsen (17), Kvist (7) [puis Schone à la 36e ], Delaney (8), Eriksen (10), Jorgensen (9), Poulsen (20) et Sisto (23) [puis Braithwaite à la 67e ]

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*