Après 4 jours de Coupe du Monde, des favoris aussi poussifs que la France

Alors que la prestation de l’Equipe de France, ce Samedi, nous a laissé sur notre faim, on peut se rendre compte que les favoris ont des difficultés sur le 1er match de cette Coupe du Monde 2018.

Faisons un petit récapitulatif des scores jusqu’à présent:

Victoire :

France 2- Australie 1

Croatie 2 – Nigeria 0

Match nul :

Espagne 3 – Portugal 3

Brésil 1 – Suisse 1

Argentine 1 – Islande 1

Défaite :

Allemagne 0 – Mexique 1

En revanche, on peut quand même sortir la prestation de l’Espagne et du Portugal qui ont sans doute réalisés le meilleur match du Mondial jusqu’à présent !

L’Espagne a plus d’enseignements positifs que négatifs à tirer de sa première sortie. A la fin d’une semaine éprouvante nerveusement, elle a globalement maîtrisé le champion d’Europe en titre et a simplement payé son manque d’efficacité dans les deux surfaces et la réussite de la star portugaise Cristiano Ronaldo, auteur d’un triplé.

La victoire de la France finalement apparaît comme une bonne performance.

Espérons que la manière vienne sur le 2ème match contre le Pérou qui jouera déjà sa survie dans la compétition.

« Le groupe vit bien » Face à l’Australie, les joueurs qui s’échauffaient derrière le but ont par exemple encouragés Samuel Umtiti, après sa faute de main qui a provoqué le pénalty adverse. Des attitudes qui ont plu à Deschamps. lmpliqués à tous les niveaux, les remplaçants tricolores sont prêts à tout donner pour retrouver le costume de titulaire qu’ils ont l’habitude de porter toute l’année.

Coté ambiance, les russes sont entrain de se prendre au jeu !

Depuis plusieurs jours, les supporters sud-américains mettaient l’ambiance dans les rues de Moscou. Mais depuis ce matin, on sent la ferveur monter chez les supporters russes. Le terme le plus approprié est sans doute celui de ‘curiosité’ dans ce pays de hockey sur glace. Depuis plusieurs jours, la presse tirait à boulets rouges sur l’équipe nationale et écrivait même que c’était ‘la pire équipe russe de l’histoire de la Coupe de monde.

 

 

 

 

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*