4 joueurs français dans l’Equipe Type de la C1 !

4 joueurs français dans l’Equipe Type de la Ligue des Champions !

Anthony Lopes (Gardien OL) :

«On venait ici un peu malade, on voulait essayer de se retrouver. On sait qu’on a le talent, il faut juste qu’il soit au service du collectif. On l’a fait ce soir. On a de belles choses qui peuvent nous arriver. (Sur Genesio) Il a été critiqué parfois injustement, on a réussi à sortir tout ce qu’on avait dans cette soirée, on a prouvé que l’OL était toujours présent. On l’a tous fait pour le coach, qui était un peu en difficulté.»

Auteur de 7 arrêts, le gardien de l’OL, Anthony Lopes a réalisé une prestation de haute volée, mercredi soir, sur la pelouse de Etihad Stadium (1-2).

Un gardien décisif. Anthony Lopes a été impérial, mercredi soir, contre Manchester City (1-2). Le portier de l’OL, chouchou de notre consultant NicolasPuydebois (lire ici), a réalisé 7 arrêts contre le club anglais soit le total le plus élevé pour un gardien lyonnais en Ligue des champions, depuis  Hugo Lloris. En novembre 2011, le capitaine des Bleus avait effectué 9 arrêts contre le Real Madrid.

IL a hérité de la note de 8 comme Fekir et Cornet dans l’Equipe !

Paul Pogba (Milieu Manchester United) :

c’est Paul Pogba qui a été le grand homme de la première période de Manchester. Le milieu de l’équipe de France s’est d’abord mis en lumière en ouvrant le score d’une frappe surpuissante du gauche (35e, 0-1). Et juste avant la pause, une main dans la surface de Mbabu lui a permis de doubler la mise sur penalty, cette fois du droit (44e, 0-2). Durant ce premier acte, le gardien de MU David De Gea a été plusieurs fois à la parade. Pogba buteur et passeur décisif ! Le festival français ne s’est pas arrêté là puisqu’Anthony Martial a inscrit le troisième but pour les Red Devils, avec Pogba comme passeur décisif (66e, 0-3).

Noté 8 également, Pogba a été énorme. Un but exceptionnel pour commencer, suivi d’un penalty dans la foulée auront mis son équipe sur orbite. Sa passe décisive pour Martial a conclu sa prestation de haute volée. Andreas Pereira (5) l’a remplacé sans aucun impact.

Nabil Fekir (Milieu OL):

Un excellent match du capitaine lyonnais ! Dans cette affiche de prestige, il a montré à l’Angleterre ce qu’elle avait manqué cet été avec son transfert avorté à Liverpool. Toujours juste dans ses choix, impliqué dans le travail défensif et décisif. Il délivre une passe décisive pour Cornet et marque un but juste avant la mi-temps. Il a montré la voie ce soir.

Fekir combine avec Aouar et s’en va côté gauche pour centrer au second poteau. Delph rate son dégagement et Cornet en profite pour marquer du gauche dans le petit filet opposé (0-1, 26e). – Fekir récupère le ballon dans les pieds de Fernandinho et s’appuie sur Depay qui lui remet dans la course. Le capitaine lyonnais résiste au retour de David Silva plein axe et arme une frappe du gauche à ras de terre qui vient se loger sur la gauche d’Ederson (0-2, 43e).

En conférence de presse d’après-match, l’entraîneur de l’OL Bruno Genesio a encensé son capitaine Nabil Fekir, « exemplaire et bien de retour ».

Maxwell Cornet (Milieu OL):

De retour dans le XI titulaire hier à Manchester City, Maxwel Cornet a montré de l’abnégation, de la solidité et une bonne dose de concentration sur son couloir droit. Également buteur, l’ailier a réalisé une grosse prestation, signe d’un retour en forme remarqué.

Titularisé à la surprise générale en tant que milieu droit face à Manchester City -en lieu et place de Bertrand Traoré-, Maxwel Cornet a rapidement démontré à son entraîneur, Bruno Genesio, qu’il avait eu raison de l’installer dans le XI. Très discipliné, l’ailier ivoirien, qui fêtait là sa première titularisation depuis environ six mois, s’est mué en soutien de poids pour accompagner Rafael face à Raheem Sterling et Fabian Delph. Malgré ses nombreux efforts défensifs, celui qui était annoncé partant tout au long de l’été a conservé une réelle lucidité lorsqu’il a du punir Manchester City avec une reprise limpide du pied gauche, à la 26 ème minute. Remplacé dans le temps additionnel par Bertrand Traoré, Cornet, exténué, a assisté à la victoire de son équipe quelques seconde plus tard.

« Mon retour gagnant ? C’est un message pour tout le monde (sourire) » dixit Cornet !

Il obtient la note de 8 également.

Les autres joueurs sont :

Trent Alexander-Arnold (Liverpool – défenseur droit) : si on n’a pas vu Neymar lors de la rencontre entre les Reds et le Paris SG, c’est en partie grâce à lui.

Jason Denayer (Lyon) : arrivé cet été avec l’étiquette de recrue star de la défense lyonnaise, le Belge en a imposé face à son ancienne équipe Manchester City. Il a été infranchissable. Il a aussi sauvé les siens sur de nombreuses tentatives de Sterling (9e, 16e) puis devant Aymeric Laporte (38e). Autant dire qu’il a effectué un très gros match. Patron.

José María Giménez (Atlético Madrid) : Au-delà du fait qu’il a été impérial défensivement, l’Uruguayen s’est offert le luxe de marquer un but, celui de la victoire des Colchoneros.

Nicolás Tagliafico (Ajax Amsterdam) : le défenseur argentin de l’Ajax Amsterdam contre l’AEK Athènes a scoré 2 fois alors qu’il est défenseur latéral.

 James Milner (Liverpool) : Il a été au four et au moulin dans l’entrejeu avec Henderson et il s’est payé le luxe de marquer un but sur un penalty particulièrement bien frappé et tout cela contre le Paris SG (3-2).

Isco (Real Madrid) : Dès la 8e minute contre l’AS Roma, il met à rude épreuve Robin Olsen, le portier de l’AS Roma. C’est aussi lui qui ouvre la marque juste avant la mi-temps permettant à la Casa Blanca de bien lancer sa rencontre et de finalement s’imposer trois buts à zéro.

Lionel Messi (FC Barcelone) : si certains en doutent encore, Lionel Messi est bien un extraterrestre. Tandis que les siens avaient du mal – en début de rencontre – contre le PSV Eindhoven, l’Argentin a envoyé un coup franc sublime puis a marqué deux autres buts. Comme si c’était normal…

 

 

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*